JPGbible.jpg104 koEnregistrerLa Mort et la Résurrection. Semaine du 14 au 20 Septembre 2014 Jean 11 Copr. 2014, Bruce N. Cameron, J.D. Toutes les références des écritures sont de la Nouvelle Version Internationale (NIV), Copr. 1973, 1978, 1984 Société internationale de bible, sauf indication contraire et le Semeur en français. Citations de la NIV sont employées par la permission des éditeurs de bible de Zondervan. Des réponses suggérées sont trouvées entre parenthèses. Si tu reçois normalement cette leçon par Email, mais il est perdu pendant la semaine, tu peux le retrouver en cliquant sur ce lien : (Site Anglais) http://www.GoBible.org. (Site Français) : http://www.leministerebiblique.com. Priez pour que le Saint Esprit ouvre votre compréhension avant d’étudier Introduction: 1 Corinthiens 15:26 nous a promis qu’à la Seconde Venue de Jésus, « le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort ». C'est une bonne nouvelle et c’est l'objet de notre étude de la Bible de cette semaine. Penses-tu que cela est important que la mort sera le « dernier » ennemi détruit ? Ne souhaites-tu pas plutôt que cela soit le premier ? Combien de fois avons-nous dans la vie été malheureux avec Dieu au sujet de la mort d'un ami ou d’un membre de la famille ? Que disons-nous aux autres qui se sentent en colère ? Si tu penses, comme je le dis, que Dieu est en charge de l'univers, comment pouvons-nous expliquer aux humains cette tragédie ? Devrions-nous même essayer ? Débutons notre étude de la Bible et voyons ce que nous pouvons apprendre ! I. Lazare A. Lire Jean 11: 1-3. Mets-toi à la place de Marthe et Marie. Pourquoi voudrais-tu écrire « celui que tu aimes » est malade ? 1. Penses-tu qu'il est vrai que Jésus avait une relation spéciale avec Lazare ? (On nous dit ici que Marie versa du parfum sur les pieds de Jésus et les essuya avec ses cheveux. Par ailleurs, on nous dit à leur sujet que ces sœurs ouvrirent leur maison à Jésus et aux disciples (Luc 10: 38-39). Le but serait que Jésus vienne guérir Lazare.) B. Lire Jean 11: 4. Qu’est-ce que Jésus pense de la maladie de Lazare ? (Il dit que ça ne finira pas dans la mort. Plutôt, la maladie va amener la gloire à Dieu.) C. Lire Jean 11: 5-6. Le mot que les sœurs ont envoyé était juste pour Jésus - que Jésus aimait Lazare ? (Oui. Ceci confirme ce qu'ils ont dit.) 1. Si l'ami que tu aimes a besoin d'aide, pourquoi retarder de deux jours ? (Jésus sait ce qui va arriver. Cependant, comme nous voyons, ce délai est extrêmement bouleversant pour les sœurs.) D. Lire Jean 11.7-8: Les disciples comprennent-ils la relation entre Lazare, ses sœurs, et Jésus. Pensent-ils qu’aider Lazare est une bonne idée ? (Non, il pense que c’est dangereux pour Jésus d'aller.) E. Lire Jean 11: 9-10. Est-ce une réponse bizarre ? Les disciples parlent de danger, et Jésus parle des conditions de la marche. Ont-ils tout simplement mal entendu l'autre ? (Jésus fait une déclaration très importante sur la mort. Tu as un temps de vie accordé. Si tu marches dans la lumière du jour pendant ta vie, tu ne « tomberas » pas et tu auras tes « douze heures ». Jésus dit à ses disciples que, bien que cela est dangereux, il ne mourra pas avant son temps fixé.) F. Lire Jean 11: 11-13. Quelle est la relation entre les disciples et Lazare. Jésus dit que Lazare est un ami à tous.) 1. Remarquez comment Jésus se réfère à la mort. Que dit Jésus sur l'état de la conscience de Lazare ? (Il dit que la mort est comme un sommeil. Cela confirme l'idée que nous ne sommes pas conscients dans la mort.) 2. Pourquoi les disciples suggèrent que Lazare va s’améliorer ? (Ils sont toujours préoccupés par le danger d'y aller.) G. Lire Jean 11: 14-16. Jésus et ses disciples sont-ils sur la même page - cherchent-ils les choses de la même manière ? (Non, les disciples pensent qu’il est extrêmement dangereux. Ils pensent à eux-mêmes. Jésus pense qu'il est sur le point de montrer aux disciples et au monde qu'il a le pouvoir sur la mort.) 1. Remarquez comment les disciples et Jésus parlent de la mort d'une manière différente. Plus tôt, dans Jean 11: 4, Jésus a dit: « Cette maladie n’est pas la mort ». Comment pouvons-nous concilier ces déclarations apparemment contradictoires ? (Jésus ne considère pas la mort de ceux qui seront ressuscité comme la véritable « mort ». Il considère ça comme dormir.) H. Lire Jean 11: 17-21. Quel message Marthe donne à Jésus ? (Ils envoyèrent dire qu'ils avaient besoin d'aide. Jésus les aime, il aurait sûrement venu guérir Lazare. Jésus guérit toutes sortes de personne qu'il ne connaissait pas, pourquoi aurait-il refusé de soigner quelqu'un qu'il aimait? Marthe est malheureuse avec Jésus.) 1. Penses-tu que les sœurs de Lazare ont discuté de cette question avant la mort de Lazare ? (Sans doute, elles ont réconforté Lazare en lui disant que Jésus arrivait. Celui qui avait guéri tant d'autres, l'Ami qui l'aimait, viendrait certainement le sauver de la mort. Mais, voilà Lazare meurt.) 2. Quel message Marie donne à Jésus ? (Elle refuse même de saluer Jésus ! Mon hypothèse c’est qu'elle est en colère et Jésus veut connaître. Il les a laissés tomber et maintenant son frère est mort.) I. Lire Jean 11:22. Qu'est-ce que Marthe dit ? (Elle est déçu de Jésus, mais elle a encore la foi en Lui. Marie est juste en colère et dévastée.) 1. Qu'est-ce que tu penses que Marthe avait à l'esprit quand elle a dit que Dieu donnerait à Jésus « ce qu’il demandera » ? J. Lire Jean 11: 23-24. Quelle est la compréhension de Marthe sur la mort ? (Les morts sont ressuscités à la fin du temps.) K. Lire Jean 11.25-27: Examinons la déclaration de Jésus. Que penses-tu qu’il voulait dire en déclarant qu'il est « la résurrection et la vie » ? (Jésus dit d'abord qu'il a le pouvoir de ressusciter. Il dit ensuite qu’Il a le pouvoir de donner la vie à ceux qu'Il ressuscite.) 1. Comment comprends-tu la déclaration de Jésus de ne jamais mourir quand il nous parle au sujet de mourir ? (Regardez cette forme d'une séquence. Nous mourons, Jésus nous ressuscite à la vie. Ceux qui vivent et croient en Jésus ne passera jamais par la mort. La vie ressuscitée en Jésus est la vie éternelle. Ceci est cohérent avec la déclaration de Jésus car la maladie de Lazare ne serait pas « la fin de la mort » Jean 11: 4. Jésus nous enseigne que la première mort est, en réalité, un sommeil. Les amis et familles ne sont pas morts, ils sont endormis. S'ils acceptent Jésus comme leur résurrection et leur vie, on atteint la vie éternelle.) L. Lire Jean 11: 28-29. Est-ce que le fait que Marie se leva rapidement suggère qu'elle n'est pas en colère contre Jésus pour avoir laisser son frère mourir ? (Les émotions autour de la mort sont souvent capricieux. Jésus a demandé à son sujet. Cela a montré qu'il se souciait, et il aurait pu faire ce qu'il fallait pour changer son attitude.) M. Lire Jean 11:32. Marie accuse-t-elle Jésus ? Si tu étais Jésus, que dirais-tu? (Marie accuse Jésus. Elle tomba à ses pieds. Il avait le pouvoir. Il n'est pas venu quand Il a été informé que Lazare avait besoin d'aide.) N. Lire Jean 11: 33-35. Si Jésus savait ce qu'il avait à l'esprit, pourquoi pleurait-il ? (Jésus nous aime. Bien qu’Il vaincra la mort, Il est triste quand nous sommes tristes. Il est triste quand on pense qu'Il nous a déçus.) O. Lire Jean 11: 36-37. Un groupe dit, voyant Jésus pleurer, que Jésus aimait Lazare. Quelle est la réponse de l’autre groupe ? (Si Jésus aimait Lazare, pourquoi l’a-t-il laissé mourir ? Cela montre que Jésus n'aimait pas Lazare.) 1. Est-ce le débat que tu vois à chaque enterrement d’une personne « trop jeune » pour mourir ? (Oui ! Et, cette histoire répond à la question. Jésus laisse les gens dormirent encore mais il les aime.) P. Lire Jean 11: 38-39. Marthe est celui qui a suggéré que Jésus ne pouvait rien faire. Qu'est-ce qui est arrivé à sa croyance ? Q. Lire Jean 11: 40-42. Qu'est-ce que Jésus veut que la foule sache ? (Que Dieu est la puissance derrière de miracle. Que Dieu a envoyé Jésus. La gloire est donnée à Dieu.) R. Lire Jean 11: 43-44. Maintenant mets-toi à la place de Marthe et Marie. Est-ce important que Jésus soit retardé ? Est-ce important qu'il n’ait pas répondu à leur appel quand il était le plus nécessaire ? (Non ! L’essentiel c’est maintenant. Tout ce qui est juste et ce qui va se passer « pour la gloire de Dieu, afin que Dieu le Fils soit glorifié par elle ». Jean 11: 4) S. Lire Jean 11:45. Comment Dieu est glorifié ? (Beaucoup mettent leur foi en Jésus ! Même aujourd'hui, ce lui qui nous donne la foi en Dieu et nous aide à comprendre sa sagesse dans le milieu de la tragédie.) T. Lire Jean 11: 46-48 et Jean 11:53. Quelle est l’autre conséquence pour Jésus en ressuscitant Lazare à la vie? (Jésus a scellé son propre destin. Mettez ces deux faits ensemble quand tu expérimenteras la perte d'un être cher. Au lieu de blâmer Jésus, au lieu d'être en colère contre lui, considère que sa mort et la résurrection permettront la résurrection d’un proche du « sommeil ». Il est mort pour que tu puisses vivre. Il nous a aimés assez pour mourir pour nous !) U. Chers amis, nous pouvons voir dans cette histoire que nous devons faire confiance à Jésus pour notre propre vie et la vie de ceux que nous aimons. Nous avons un temps accordé que nous recevons si nous marchons dans la lumière. Après cela, si nous plaçons notre foi en Jésus, nous allons dormir jusqu'à ce que Jésus nous réveille pour la vie éternelle ! Vas-tu faire confiance à Jésus ? II. La semaine prochaine: Le Retour de Jésus. Complément pour la leçon Adventverlag EGW (Explication par les livres Ellen White) & Adventiste Belgique ©2004-2014 leministerebiblique

Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (1 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=